Caisse de Pensions

Stratégie de placements

Pourquoi, durant la dernière décennie, la Caisse a-t-elle réalisé une moins bonne performance que la moyenne des caisses de pensions suisses ?

La loi sur la Caisse de pensions prévoit actuellement un taux d’intérêt technique de 4,0 % (4,5 % jusqu’en février 2010), ce qui contraint notre institution à viser une performance légèrement supérieure à ce pourcentage sur les marchés financiers. Or, la plupart des caisses de pensions suisses ont adopté, à l’aube des années 2000, un taux inférieur à 4,0 %.

Concrètement, pour atteindre une performance supérieure à la moyenne des institutions de prévoyance, la Caisse de pensions a dû prendre plus de risques, par exemple en investissant davantage sur le marché des actions. Si, historiquement durant les 40 dernières années, une prise de risque a généré des performances supérieures, la dernière décennie a présenté un phénomène inverse, ce qui a conduit notre institution à afficher une performance inférieure à la moyenne.

 

Est-ce que la Caisse adoptera une stratégie de placements plus prudente à l’avenir ?

Le taux d’intérêt technique doit correspondre à la performance attendue sur les marchés financiers. Ainsi, la proposition de réduire ce taux conduira le Conseil d’administration à modifier son allocation stratégique.

Considérant notamment la recapitalisation de 40 millions investie sous la forme d’un prêt à l’Etat et le projet d’investissement dans le campus tertiaire à Delémont, la Caisse de pensions disposera ainsi de placements peu risqués à hauteur de près de 10 % de sa fortune. Ces investissements permettront de limiter la volatilité globale de la fortune de la Caisse de pensions et de répondre ainsi au nouvel objectif stratégique en matière de placements.