Maison de la santé

Le concept de Maison de santé a été développé en partenariat avec Les Planchettes SA, institution qui apportera son savoir-faire dans le domaine des lieux de vie et à laquelle sera confiée la gestion de 48 appartements protégés pour lesquels le Service de la santé a donné une autorisation provisoire d’exploitation. Le nouvel établissement permettra de réunir, sous un même toit, des prestataires de santé et sociaux mais également des services ou commerces de proximité.

La localisation choisie contribuera assurément à répondre aux besoins des personnes âgées, en offrant notamment des services de proximité au cœur de Porrentruy. Le développement du projet se fera en collaboration étroite avec la Ville de Porrentruy, notamment dans le cadre du développement du plan spécial de la place des Bennelats et dans l’attribution du permis de construire. La ville se félicite du choix de l’emplacement de la Maison de la santé qui correspond à sa vision du développement de ce secteur.

Perspective

Configuration du nouvel immeuble

Le nouvel immeuble sera composé d’un rez-de-chaussée, de trois étages qui seront dédiés aux 48 appartements protégés et finalement d’un attique. Les surfaces situées au rez-de-chaussée seront réservées à des activités commerciales ou à des prestataires de soin, ainsi qu’à un café avec terrasse. L’affectation de l’attique fait actuellement l'objet de discussions qui portent sur l'implantation d'appartements locatifs standards ou de surfaces dédiées à d’autres activités en relation avec l’éducation et la santé.

Un sous-sol sera aménagé pour recevoir 42 places de parking destinées principalement aux résidants et aux employés des utilisateurs de l’immeuble. 

Un passage traversera le bâtiment, il permettra de relier la vieille ville à la gare. Une cour intérieure sera créée à l’arrière de la nouvelle construction. 

Prochaines étapes

Actuellement, la Ville de Porrentruy développe le Plan spécial qui dessinera le nouvel aménagement de la place des Bennelats. La validation de ce Plan est attendue au printemps 2021. Cas échéant, les travaux de démolition pourront démarrer à l’été 2021. Le chantier devrait durer 18 mois, soit jusqu’à la fin du premier trimestre 2023.   

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.