Questions fréquentes

La deuxième étape du chemin de croissance a été fixée par les Chambres fédérales avec un degré de couverture minimum de 75% à l'horizon 2030. L’expert de la Caisse estime que les cotisations extraordinaires devraient être prélevées jusqu’à cette date pour respecter cet objectif, ainsi que pour atteindre le taux de couverture minimal de 80% en 2052.

Non, lors du décès d’un assuré non marié, son concubin n’a pas droit à une pension de notre institution. En revanche, sous certaines conditions, il a droit à un capital-décès.

A priori, non. Toutefois, un certain délai (2, 3 ou 6 mois) doit être respecté pour annoncer son départ en retraite anticipée à son employeur. Par conséquent, une copie de cette annonce envoyée à notre institution permet de préparer au mieux le dossier du futur retraité anticipé et de verser ainsi la pension mensuelle dans les meilleurs délais.

Pour autant que vous nous présentiez une demande écrite au moins 3 mois avant votre départ en retraite, vous avez effectivement la possibilité de bénéficier d'une partie des prestations sous forme de capital. 

Celui-ci s'élève au maximum à 50% de la prestation de libre passage accumulée au jour de la retraite.

La conséquence d'un tel retrait est une réduction de la pension à due concurrence. Par ailleurs,  les éventuellles prestations de survivants ne seraient déterminées que sur la pension de retraite réduite.

Oui, il est effectivement possible d’obtenir tout ou partie de son capital de prévoyance dans le cadre de l’encouragement à la propriété du logement. Ce versement anticipé peut être obtenu si l’assuré désire acheter ou construire son propre logement ou amortir tout ou partie de la dette hypothécaire qui grève ce dernier.

Aussi longtemps qu’une cotisation supplémentaire sera prélevée aux assurés actifs, aucun renchérissement ne devrait être accordé aux pensionnés

Notre institution gère le dossier du 2e pilier des employés de presque toute la fonction publique jurassienne. Quant à la Caisse de compensation à Saignelégier, elle administre le 1er pilier de bon nombre d’assurés. Notamment, toutes les questions relatives à l’AI, l’AVS, mais également à l’APG (assurance perte de gain lors de cours de répétition), à l’AC (assurance chômage), aux allocations familiales ou encore aux subsides accordés pour l’assurance maladie.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.